Etats-Unis

Etats-Unis

Le grand départ !

Par Charlie
Le grand départ !

Après un road trip de 5 mois sur la côte Est de l'Australie, Charlie s'envole cette fois sur la côte Ouest des Etats-Unis pour un drôle de périple : le Pacific Crest Trail. Suivons-le !

Nous voilà à la veille du départ. Après des heures de préparation, nous voilà fin prêts. Les derniers quinze jours ont été consacrés à l'acquisition de l'équipement nécessaire à affronter les températures assommantes du désert de Mojave puis celles des Sierras, souvent négatives. Il nous a également fallu préparer nos ravitaillements de nourritures qui nous seront envoyés tous les 8 jours environ. Beaucoup de riz, de pâtes et quelques barres chocolatées que l'on dégustera sans doute comme la meilleure des pâtisserie après avoir randonné 40kms par jour une semaine durant.

A la découverte de Portland

Cela dit, j'ai réussi à découvrir un peu de la ville de Portland et ses environs. C'est la ville la plus importante de l'un des États du nord-ouest des USA, l’Oregon, mais n'en est pas sa capitale (qui est Salem). Comme me l'a expliqué Daniel, le nord-ouest étasunien est l'équivalent de la Scandinavie en Europe. En avance sur le reste des états en terme d'écologie, d'éducation, etc. La ville de Portland est d'ailleurs réputée pour avoir beaucoup de cyclistes, bien que les énormes 4x4 soient encore très nombreux.

Avec Mt Hood, plus haut sommet de l'état, qui veille sur la ville et que l'on peut admirer par beau temps, Portland est une ville où il fait bon vivre. Les cafés servant une multitude de variétés de cafés débordant de gens à tous les coins de rues. Il y a une certaine culture alternative dans cette ville qui la rend terriblement chaleureuse et attractive. Le stéréotype de l'Américain armé d'un colt et n'ayant jamais quitté son ranch ne fait pas long feu ici. Mais l'Oregon et le Washington font figure de bons élèves, j'aurais sans doute la « chance » d'en rencontrer quelques spécimens du genre d'ici la fin de mon aventure ici.

Mais jusqu'à présent, les marques de convivialité qui ont accompagné mon voyage ces deux dernières semaines sont autant de détails qui rendent mon passage ici des plus agréables. Il faut dire que l’accueil qui m'a été réservé par Daniel, mon camarade de marche, et ses colocataires a été un facteur déterminant. Musiciens, artistes et génie de l'histoire contemporaine sont le genre de rencontres qui transforment un voyage en véritable expérience de vie.

En route pour San Diego

Je suis au café Fresh Pot en ce moment même, sur North Mississippi Avenue, un thé chai englouti et un café à demi entamé à côté de moi, en essayant de régler les tous derniers détails avant de prendre le train demain (lundi) et d'arriver, environ 36 heures plus tard, à San Diego où nous passerons une nuit avant d'attaquer le trek.

Un mélange d’excitation et d'appréhension m'habite. Je suis confiant en notre préparation et après tant de temps passé à essayer d'anticiper chaque détail, j'ai très envie d'être entouré de cette nature qui fait la renommé des parc nationaux américain. Me couper des futilités du quotidien pour les mois à venir et ne me préoccuper que le la magnificence qui m'entoure et d'y trouver ma place est un style de vie dont je veux faire l'expérience.

Le trek au profit de l'association The Human Momentum

Bien sûr, se priver de tout confort, allant même jusqu'à s'imposer de très longues journée de marche ne sera pas chose facile et mettra mon corps à rude épreuve. Je me demande bien évidement s'il pourra tenir et c'est bien là qu'est le cœur du challenge. Le fait de me priver du confort me parait moins inquiétant car, lorsque le moral aura un petit coup de moins bien, je me souviendrai que nous avons pour objectif de récolter un minimum de 5000 $ à travers notre association, The Human Momentum, qui serviront au projet que nous avons créé en collaboration avec l'ONG CONCERN Nepal.

Au Népal, le travail des enfants est encore omniprésent. Devant travailler depuis le plus jeune âge pour soutenir leur famille ou subvenir à leurs propre besoins, ils n'ont aucun accès à l'éducation. De plus, pour être inscrit dans une école, il faut une adresse fixe. Par conséquent les enfants des rues ou les enfants de familles sans domicile sont exclus de tout système éducatif. Afin de faire un pas vers l'intégration de ces enfants et leur donner une chance de promotion sociale, l'ONG et notre association mandateront la construction d'une école/centre d'accueil qui aura la double fonction de servir de foyer à ces enfants des rues, leur permettant par conséquence d'avoir accès à l'école, un peu comme un internat gratuit.

La suite de l'aventure de Charlie est à suivre sur son blog : a-t'il réussi à suivre le rythme d'enfer du trek ? 

Commentez cet article

Carte du pays

Drapeau

Etats-Unis

Mises à jour des trippers




































































































Etats-Unis

J'ai également visité ce pays

Photos : Etats-Unis

ENTREZ dans la communauté Tripper Tips EN 3 ÉTAPES !